Analyse de la transaction du dépôt et l’accumulation du revenu d’intérêt

Parmi les investissements avantageux qu’une société peut envisager, il y a l’acquisition d’un certificat du dépôt ayant comme objectif primordial de minimiser le compte de caisse et renforcer la croissance du certificat du compte de dépôt (CD). Etant donné que les deux comptes cités font partie des comptes du bien alors on parle d’une transaction d’échange du bien. Aujourd’hui, on va se baser sur cet investissement pour mieux expliquer toutes les notions qui s’attachent directement à la notion d’emprunt. M. Candely a décidé de s’investir dans un CD en prêtant de l’argent auprès de la banque en contrepartie qu’elle percevra une somme plus intéressante que celle empruntée. Voila l’ensemble des termes dont on vous fournit les définitions économiques appropriées:

Le principal est la somme empruntée par la banque ou toute institution financière.

L’intérêt est la différence entre la somme empruntée et la somme à honorer à la banque, cet intérêt est en étroite relation avec le taux d’intérêt appliqué par la banque. Dans notre exemple, le taux d’intérêt sur CD est égale à 6 % donc M. Candely doit payer le principal équivalent à 1,000 $ plus de l’intérêt qui est égale à 60 $. Un point très important à signaler dans ce cadre pour éviter le gonflement de la somme due envers la banque, le montant de l’intérêt est toujours en croissance au fur et à mesure que le temps s’écoule même si le principal est remboursé et tant que le compte du revenu d’intérêt accroît tant que le montant d’intérêt augmente.

L’intérêt recevable est l’ensemble de recettes futures d’intérêt de caisse perçues par une société.

Le revenu d’intérêt est le montant d’intérêt gagné suite à un investissement ou bien grâce à un certificat de dépôt, ce revenu est considéré comme un compte de déclaration du revenu qui favorise l’accroissement de l’équité. A la fin de chaque année comptable, la banque paye l’intérêt à ses créanciers ainsi ils minimisent le compte du revenu d’intérêt et, en contrepartie, ils augmentent le compte de caisse.

Les entrées d’ajustement visent à manipuler des ajustements nécessaires pour les soldes a priori l’élaboration des déclarations financières finales, la globalité de ces entrées influent le compte du bilan mais aussi le compte de déclaration du revenu.

Déclaration financière et la comptabilité d’accumulation: Revenu, bilan et équité
Après avoir défini les quatre types de déclaration financière ainsi que les bases fondamentales de la comptabilité d’accumulation, on va évoquer la relation existante entre ces deux notions de comptabilité.

La déclaration du revenu sur Candely Services pour 2006:

La Déclaration du Revenu
des Services de Candely
Pendant la Période Finie 2006
La Consultation du Revenu 2,800 $
Les Dépenses du Salaire (1,500)
Le Revenu net 1,300

Ce tableau de déclaration du revenu témoigne les diverses transformations dans l’équité de toutes les sources à part celles des transactions avec les propriétaires. L’illustration mentionnée en haut nous mentionne que l’augmentation des biens ainsi que les services consultatifs est évalué à 2,800 $ tandis que les dettes ont élevé de 1,500 $. Etant donné que les biens nets sont considérés comme le résultat de la soustraction des biens totaux avec les dettes totales alors les biens nets ont connu une croissance de 1,300 $ (2,800 $ – 1,500 $).

Antérieurement, on a indiqué que les dépenses est l’ensemble de paiements réalisés pour remplacer la baisse des biens. En revanche, une simple observation du tableau en haut nous impose à déduire deux conséquences fondamentales à tenir en compte:

  • Les dépenses sont issues de ralentissement des biens ou bien d’une croissance des dettes émanant des activités d’exploitation ayant comme but la constitution du revenu,
  • Le revenu est l’accroissement des biens et il peut également être produit de la baisse des dettes provenant des activités d’exploitation au sein d’une entreprise.

La déclaration des changements d’équité pour Candely Services pour 2006

Déclaration de Changements d’Équité
Des Services de Candely
Pendant la Période Finie 2006
Le Capital Contribué du Commencement 0 $
(+)L’Acquisition du Capital 3,500
Le Capital Contribué de la Fin 3,500
Les Bénéfices Conservés du Commencement 0 $
(+) Le Revenu Net 1,300
(-) La Distribution 0
Les Bénéfices Conservés de la Fin 1,300
L’Équité Totale 4,800

La déclaration des changements de l’équité est un tableau qui nous permet d’avoir l’information détaillée sur les impacts des acquisitions du capital ainsi que les distributions sous forme de dividendes et autres. En effet, les acquisitions du capital étaient 3,500 $ mais il s’est élevé à 1300$ selon la déclaration et cela a abouti à une équité totale égale à 4,800 $ alors qu’il n y a pas eu lieu à une distribution durant l’année comptable 2006. Le bilan est présenté comme suit :

Le Bilan pour Candely Services à la fin de 2006:

Le Bilan
des Services de Candely
Pendant la Période Finie 2006
Les Biens
L’Argent comptant 4,500 $
Les Comptes recevables 800
Les Biens Totaux 5,300
Les Dettes
Les Salaires Payables 500
Les Dettes Totales 500
L’Équité
Le Capital Contribué 3,500
Les Bénéfices Conservés 1,300
L’Équité Totale 4,800
La dette et l’équité totales (Les Revendications) 5,300

Comme vous le savez, le bilan octroie des informations sur les biens, les dettes ainsi que l’équité de l’entité. Le bilan ci-contre nous indique que la valeur de l’argent comptant est égale à 4,500 $, les comptes recevables sont de 800 $; les dettes sont formées uniquement des salaires payables ayant comme valeur 500 $. Enfin, l’équité est égale à 3,500 $ et des bénéfices conservés ayant comme valeur 1,300 $.

Une réflexion au sujet de « Analyse de la transaction du dépôt et l’accumulation du revenu d’intérêt »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *