Le compte et le principe de la partie double

Définition de la partie double :

D’après le principe de la partie double, toute écriture doit affecter au moins deux comptes, l’un est débité et l’autre est crédité de la même somme. La partie double intéresse le changement du bilan ensuite de toute opération. Pour qu’elle soit remplie, tout écrit dans un compte faut interpréter : Le contant de l’opération, un libellé clair acceptant de recouvrer la pièce comptable d’origine, la date. Après, nous allons voir comment procéder quand le débit est supérieur au crédit et vice versa.

Le solde d’un compte est l’écart entre le total débit et le total crédit d’un compte. Trois donnés se montrent:

  • Si débit = crédit donc le solde est nul,
  • Si débit
  • Si débit > crédit donc le solde est débiteur.

L’opération d’écrire un total tribu un compte à son débit ou à son crédit est nommé IMPUTATION.
Aussi débiter un compte c’est maintenir un total à son débit:

Le jeu des comptes:

  • Tous les comptes de produits augmentent par crédit et diminuent par débit,
  • Tous les comètes de charges augmentent par débit et diminuent par crédit,
  • Tous les comptes du passif augmentent par crédit et diminuent par débit,
  • Tous les comptes d’actif augmentent par débit et diminuent par crédit.

Principe de la partie double:

Exemple : Prenons l’exemple qu’on a pris précédemment et essayons d’analyser les quatre dernières opérations en termes de flux pour l’entreprise:

  • Le 05 juillet 2009 : E/se / banque
  • Le 22 juillet 2009 : E/se / fournisseur
  • Le 20 juillet 2009 : E/se / client
  • Le 26 juillet 2009 : E/se / agence de transport

Maintenant, deux questions se posent :

  • Quelle est l’origine du flux ?
  • Quelle est la destination du flux ?

Opérations – Origine – Destination:

  • 1ère – Banque – Caisse,
  • 2ème – Caisse – Fournisseur,
  • 3ème – Vente – Caisse,
  • 4ème – Caisse – Transporteur.

On remarque que pour chaque opération, il y a l’intervention de deux comptes: un sera crédité (c’est le compte d’origine du flux) et l’autre sera débité (c’est le compte de la destination du flux). C’est ce que l’on appelle la comptabilité à partie double.

Un commentaire sur “Le compte et le principe de la partie double”

  1. Kevinss

    Merci

Ajouter un commentaire