Initiation aux réserves, amortissements et provisions

Les amortissements comme les réserves et les provisions ne sont pas seulement des termes comptables ni économiques ni fiscaux, mais ils sont des notions liées.
C’est pour ça qu’on parle souvent de provisions pour amortissement : une entreprise constitue cette provision quand elle est incertaine devant un probable besoin d’amortir. Il y a aussi l’amortissement de caducité : liée à une invalidité ou fragilité ou l’amortissement de précarité : en cas de souci d’instabilité.


Il y a aussi la notion de réserves pour amortissement : au cas où l’entreprise fait face à une énorme charge en amortissement alors que ses résultats sont incertains et irréguliers à la fin de chaque année comptable. En cas d’une année bénéficiaire où l’entreprise fait un bon résultat, elle peut constituer une réserve pour que les charges en amortissement pendant les années de pertes ou à résultats moins conséquents soient moins lourdes. L’entreprise peut augmenter ces réserves chaque fois que ses résultats annuels sont bons et elle lui sera utile au moment où une année est moins fructueuse. Dans ce cas, les charges en amortissement de l’entreprise sont compensées par cette réserve constituée.
Dans certains cas, une provision se transforme en réserve de l’entreprise. Chaque provision fait l’objet d’une prévision à une charge précise, mais au cas où l’objet de cette provision disparait on ne peut pas la considérer comme résultat de l’année, elle devient donc une réserve. Une réserve souvent utilisée pour alléger les charges lourdes ultérieures en amortissement.
On observe aussi selon le cas des provisions à montant trop élevé qui deviennent automatiquement des réserves.
À chaque répartition de bénéfices en fin d’exercice, on estime une somme probable d’amortissement pour l’année suivante, mais au cas où cette somme est trop importante, le reste de cette estimation en budget devient une réserve pour l’entreprise (quand le taux d’amortissement choisi est supérieur à la normale…).

Ajouter un commentaire