Rapport annuel japonais et constituants

En Japon, des rapports annuels doivent être présentés aux actionnaires et associés en effet le code de commerce japonais impose ça aux sociétés cotées ou non et entreprises de capitaux. Ce rapport financier comprend plusieurs documents dont le bilan annuel, le compte de résultats, les notes sur les tenues de comptes, le projet d’affectation des résultats proposés par les dirigeants (qui est déjà reçu l’approbation dans l’assemblée générale des actionnaires). Ce qui est important aussi c’est que ces comptes ont déjà été authentifiés par un audit privé ou du gouvernement. Par contre, on peut ne pas proposer les états financiers consolidés.

Contenu de ces rapports:

Des informations supplémentaires sur la société sont présentes dans ce rapport dont les détails sur les hypothèques, les garanties données aux clients, les salaires des dirigeants, les frais d’audit…mais ces informations ne sont présentées aux actionnaires et investisseurs qu’en cas de besoin, la plupart de temps il advient aux entreprises de choisir de la divulguer ou non.

Cas des investisseurs étrangers:

Des rapports en anglais et en dollars doivent être établis par la société pour les investisseurs anglais, surtout celles cotées en bourses. Les contenus de ces rapports financiers sont les mêmes que ceux des rapports exigés au japon sauf que ceux-ci doivent suivre en présentation le modèle du système américain. Plusieurs informations sont présentées globalement alors que d’autres comme les indemnités forfaitaires de retraites sont plus amplement développées.

Exemple de sociétés présentant des rapports pour investisseurs étrangers :

Toutes les sociétés cotées en Amériques sont tenus d’établir des rapports financiers pour des investisseurs étrangers, il y en a à peu près cinquante qui suivent l’USGAPIP, d’autres sociétés choisissent volontairement d’établir ces rapports pour les investisseurs étrangers. Les normes de l’IASC ne sont plus utilisées depuis 1996 pour les modèles de tenu de comptes en rapports financiers japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *