Types de la provision comptable pour dépréciation

Les provisions pour dépréciation est l’une des catégories de provisions que connait une entreprise suivant les règles de la comptabilité générale. Il s’agit de calculer la provision résultante de la baisse de la valeur pour un actif ayant des influences réversibles sur le système d’exploitation de l’entreprise. Il est très important de ne pas faire d’amalgame entre les provisions et les amortissements, ces derniers sont des diminutions applicables aux immobilisations dont la valeur initiale peut diminuer suite à plusieurs facteurs (le temps, fréquence d’usage et autres). La formation de ce type de provisions doit être en relation étroite à un fait probable mais pas imaginaire, un fait inattendu qui peut survenir suivant les démarches et les perspectives d’une entreprise en raison de plusieurs facteurs:

  • Causes d’origine interne: Nuisance des conditions de production suite au surplus de déchets ou de mauvaises conditions de stockage qui entraîne des retombées sur leur prix de vente,
  • Certains évènements externes: Augmentation de prix de la matière première ou la baisse constatée du prix de vente des produits sur le marché.

Peu importe les raisons de la constitution de provision comptable pour dépréciation, elle doit être comptabilisée puisqu’elle a des influences directes sur le bilan voire sur le résultat net pour chaque exercice comptable. On vous suggère d’identifier quelques comptes de la provision comptable pour la dépréciation:

  • Provision comptable pour la dépréciation des stocks.
  • Provision comptable pour la dépréciation des titres de participation.
  • Provision comptable pour la dépréciation des comptes clients.
  • Provision comptable pour la dépréciation des immobilisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.