Abandons de créance à caractère commercial

La cession de créance montre une caractéristique commerciale quand la créance cédée trouve sa source dans les rapports d’affaires qui assemblent deux associés et que la sentence est motivée par l’intérêt que symbolise la continuité de ces rapports. La cession de créance à caractère commercial récompense un service « innomé » continuellement susceptible du rapport normal de TVA regardé comme redonné par la société qui acquiert cet abandon à celle qui le souscrit. L’abandon de créance à caractère commercial est un frais (ou un produit) pour la société pour sa somme totale (hors taxes).

Contexte du diagnostic financier et commercial:

Le but du diagnostic général est de découvrir les forces et faiblesses de l’entreprise, les opportunités et les menaces qui affectent l’avenir de l’entreprise de manière à organiser les actions correctrices. Le diagnostic peut être fait à la demande du ou des dirigeants, de la maison mère ou des tiers, banquiers par exemple. Selon l’origine de la demande, l’orientation du diagnostic sera différente et certains aspects seront privilégiés.

Le diagnostic peut être occasionnel, à l’occasion d’une difficulté importante par exemple, ou bien répétitif (permanent) après la publication annuelle voire semestrielle des comptes. Le cas du diagnostic répétitif à destination du chef d’entreprise est traditionnellement envisagé en analyse financière car son but est de servir et d’éclairer les dirigeants dans leurs choix. Le schéma simplifié de diagnostic permanent suivant décrit la structure du diagnostic général. Il présente quatre aspects: commercial, organisationnel, productif et financier.

Diagnostic commercial:

Il s’agit d’effectuer une analyse approfondie du chiffre d’affaires par produit, client, région, marché; de déterminer ou préciser les raisons d’achat ou de rachat; d’étudier l’image de marque ou la notoriété; de parfaire la connaissance de la distribution et d’évaluer l’action commerciale… Ce diagnostic procède selon cinq étapes qui peuvent varier d’une entreprise à l’autre en fonction de la nature de l’activité.

Produits:

Il faut calculer le chiffre d’affaires pour chaque produit fabriqué par l’entreprise et étudier son évolution sur plusieurs années de manière à se faire une idée du cycle vital de chacun d’entre eux. Cette condition est nécessaire pour la mise en place d’une stratégie cohérente. En effet, chaque produit sur le marché se caractérise par un cycle vital en plusieurs phases plus au moins longues. Pour simplifier, on note les cinq points suivants: la conception innovation, lancement, croissance, maturité, déclin.

Ajouter un commentaire