Analyse de la transaction du salaire payable et de dépense accumulée

Suivant les règles de base de la comptabilité d’accumulation, les dépenses ainsi que les dettes qui lui correspondent peuvent être sujet d’enregistrement avant le paiement de l’argent comptant. Aujourd’hui, on va se baser sur le cas salaire payable aux salariés au sein de toute entreprise en étudiant les différents cas de figure qui peuvent se présenter dans l’exemple suivant: M. Candely reconnaissait les dettes et les dépenses du salaire dans un montant de 1,500 $ en 2006. Pourtant, il faut donner une définition de certains termes:

Le salaire payable est l’ensemble des remboursements comptant dans l’avenir comme contrepartie du travail déjà fait, ce salaire entre dans le cadre des dépenses accumulées.

Les dépenses Accumulées sont la totalité des dépenses qu’il faut payer mais pas encore payées en argent comptant. Une fois qu’elles sont mentionnées, il est obligatoire de les indiquer dans la rubrique des dettes du bilan. L’indication de l’opération de transaction nécessaire en vue d’enregistrer le salaire accumulé se fait de la manière suivante:

l’Effet de l’identification de la dette et la dépense:

Les Biens = Les Dettes + L’Équité
L’Argent Comptant + Les Comptes Recevables = Les Salaires Payables + Le Capital Contribué + Les Bénéfices Conservés
Les Équilibres de Commencement 5,500 $ + 800 $ = 0 $ + 3,500 $ + 2,800 $
L’identification de Dette / Dépense +1,500 (1,500)
Les Équilibres de Fin 5,500 $ + 800 $ = 1,500 $ + 3,500 $ + 1,300 $

D’après ce tableau, on constate que les dettes s’évoluent en un seuil croissant alors que l’équité baisse de 1,500 $. En revanche, les revendications totales sont en état de constance. Pour identifier la dépense, il faut recourir à la transaction d’échange de revendication. Cette opération est formée lorsqu’uniquement les comptes de revendication sont utilisés et influés. A titre d’illustration, on note que l’enregistrement des salaires payables fait partie des transactions d’échange de revendication.

Paiement comptant sur l’analyse de la transaction du salaire payable:

Il faut savoir que le paiement au comptant à un salarié est considéré comme une transaction de l’utilisation du bien. Chaque fois que l’employeur paie le salaire, l’Argent comptant et bien entendu les Salaires Payables baissent de 1,000 $ :

L’effet du paiement au comptant:

Les Biens = Les Dettes + L’Équité
L’Argent Comptant + Les Comptes Recevables = Les Salaires Payables + Le Capital Contribué + Les Bénéfices Conservés
Les Équilibres de Commencement 5,500 $ + 800 $ = 1,500 $ + 3,500 $ + 1,300 $
Le Paiement au Comptant (1,000) (1,000)
Les Équilibres de Fin 4,500 $ + 800 $ = 500 $ + 3,500 $ + 1,300 $

En analysant le tableau ci-dessus, on constate que le paiement au comptant n’engendre en aucun cas l’identification de la dépense vu qu’elle est totalement identifiée lors de l’enregistrement de la dette du salaire et cela empêche le double paiement des dépenses suite à leur enregistrement en deux fois.

Ajouter un commentaire