Conclusion d’un sondage en comptabilité

Avant de conclure un sondage, il sera mieux d’apprendre les principaux postes du passif : Les éléments du passif de bilan sont classés par ordre d’exigibilité croissante. L’exigibilité est le délai de remboursement d’une dette. A cet effet, on distingue les capitaux propres (la somme d’argent qui appartient à l’entreprise). Ils sont soit apportés par l’entrepreneur individuel ou les associés, autrement dit le capital soit des ressources que l’entreprise a créées durant son activité, c’est ce que l’on appelle le bénéfice.

Mais l’entreprise peut réaliser une perte qui vient diminuer les capitaux propres. Donc, si le résultat est bénéficiaire, il est inscrit au passif avec un signe positif. En cas de perte, il est inscrit avec un signe négatif.

Trois éventualités sont proposées à l’auditeur suivant la vérification par sondage soit il autorise, il poursuit ou il exclut.
Il autorise si :

  • l’aperçu étant assez remarquable de la masse de personne, l’exactitude et le degré de conscience suffisant ;
  • le nombre de fautes pensées à la masse totale de population est moindre ;
  • les fautes ne concernent pas sur les informations potentielles d’où vient le besoin de stratification ;
  • les fautes commises ne sont pas méthodiques ;
  • les fautes ne sont pas décidées.

Il exclut quand l’une des formalités dites n’est pas saturée.
L’auditeur a l’éventualité de poursuivre d’analyser s’il le croit que c’est essentiel et si le nombre de fautes est proportionnellement grave mais n’implique pas son refus.

Ajouter un commentaire