La croissance des marchés selon les besoins

La croissance des moyens de transport, des sociétés de transport, marin ou terrestre ont été derrière cette multitude. Mais, les grandes sociétés industrielles, en France par exemple, sont demeurées longtemps à l’écart de ce domaine et les taux producteurs ainsi que les configurations de consommation sont demeurés les mêmes de plus ajustés à la fois aux styles de production anciens, aux styles de distribution avide classique, aux compositions antiques des ménages et des chantiers ménagers. Mais, aujourd’hui, une incontestable industrie des produits consommables se génère ainsi qu’un étonnant secteur libéral de distribution où d’autre part se place en la matière.

Ce ne sont pas autant de nouveaux aspects d’exposition des produits. Ces produits sont plus sophistiqués laissant moins de présence au travail du chantier ménager ce qui est dans la dialectique du capitalisme. Ils sont standardisés pour un marché très large et profondément centralisés. La nécessité capitaliste joue ici pareillement à plein et elle est contente quand elle a redressé totalement l’écran des sociétés et du marché unique et centralisé entre la production et la consommation, quand les propriétaires des ports de pêche n’aperçoivent plus de fritures fraîches, n’utilisent plus de poisson que ceux des villes de l’interne… Tout ça repose d’un autre point de vu sur l’usage de technique moderne de cuisine et de conserve par le froid.

Les exigences sociales de nourritures telles que la logique de capitalisme sont donc une nécessité de produits très nombreux mais standardisés et dont la diversité n’est qu’une apparence de produits raffinés approvisionnés par un marché concentré. Ils ont des fonctions sociales nettes: Restaurer la force de travail certainement mais aussi et surtout garantir la mainmise du régime sur un domaine de l’économie et enfin engendrer dans ce secteur un mode de consommation auxiliaire des entreprises et démolir les styles de production et de consommation qui conservent entre eux des rapports directs et décontractés par rapport au marché rétabli.

Ajouter un commentaire