Exercice sur la comptabilité d’accumulation: Distribution d’argent comptant

Afin de comprendre ce qu’on a expliqué à propos de la comptabilité d’accumulation, on met à votre portée un exercice qui regroupe plusieurs volets qu’on a déjà traité.

Au cours de l’exercice comptable 2008, la société de M. Candely a réalisé les événements cités ci-dessous:

  • La distribution liquide de 1,000 $ pour le compte du propriétaire.
  • Le 1 mai 2008, M. Candely a perçu le principal plus un intérêt sur le certificat de dépôt.
  • Le 1 mars 2008, l’affaire a emprunté 2,400 $ à une banque locale avec un taux d’intérêt annuel 10 % sous une période égale à 1 année.
  • Le 1 novembre 2008, Candely Services (la dénomination de la société de M. Candely) a acquis une lotissement avec un prix équivalent à 5,000 $. Le 31 décembre 2008, la valeur de ce lot de terre s’est montée pour qu’elle atteigne 5,600 $.
  • Le 31 décembre 2008, la société Candely Services a effectué une entrée d’ajustement afin de procéder à l’enregistrement de la dépense d’intérêt.

Les sommes du bilan au début de 2008 se présentent comme suit:

L’Argent comptant 4,800
Les Comptes Recevables 500
L’Intérêt Recevable 40
Le Certificat du Dépôt 1,000
La Terre 0
Le Salaire Payable 700
L’Intérêt Payable 0
Le Billet Payable 0
Le Capital Contribué 3,500
Les Bénéfices Conservés 2,140

A présent, on commence à examiner les influences de certains événements sur l’équation de la comptabilité de base.

L’analyse de la transaction de la distribution d’argent comptant:

La distribution liquide est considérée comme étant une transaction d’utilisation du bien et, bien entendu, les deux biens ainsi que l’équité diminuent.

Tableau résumant l’effet de la distribution d’argent comptant

Les Biens L’Équité
L’Argent comptant Les Bénéfices Conservés
Les Équilibres du Commencement 4,800 $ 2,140 $
La Distribution de l’Argent Comptant -1,000 -1,000
Les Équilibres de la Fin 3,800 1,140

La Maturité de l’analyse de la transaction du CD:

Dans ce cas, la transaction s’effectue suivant deux phases:
La première phase s’attache à la détermination de l’accumulation de l’intérêt durant les 4 derniers mois (en 2008). L’accumulation de l’intérêt des 8 derniers mois en 2007 alors on ajoute seulement les 4 mois de 2008. Ainsi, le calcul de l’intérêt d’accumulation se fait suivant cette règle: 1,000 $ x 6 % x (4 / 12) = 20 $.

L’effet de l’identification du revenu d’intérêt:

Les Biens L’Équité
L’Intérêt Recevable Les Bénéfices Conservés
Les Équilibres du Commencement 40 $ 1,140 $
Le Revenu d’Intérêt +20 +20
Les Équilibres de la Fin 60 1,160

La deuxième phase, la transaction sur l’équation de comptabilité consiste au regroupement de l’intérêt recevable. A titre de rappel, les 40 $ d’intérêt accumulé à été déterminé en 2007 sans enregistrer aucun argent comptant durant cette période. Ainsi, la totalité de l’argent comptant en 2008 assure le montant total d’intérêt pendant les 12 mois (60 $ = 40 $ + 20 $).

L’effet de la collection d’Argent Comptant:

Les Biens Les Biens
L’Argent comptant L’Intérêt Recevable
Les Équilibres du Commencement 3,800 $ 60 $
2.2) L’Argent comptant Rassemblé pour l’Intérêt +60 -60
Les Équilibres de la Fin 3,860 0

Ajouter un commentaire