Formation brute de capital fixe (FBCF)

La formation brute de capital fixe englobe des éléments du capital fixe, on définit le capital fixe comme étant un ensemble de biens durables dans le temps usés tout au long du processus de production sans qu’ils soient disparus par les unités institutionnelles résidentes comme les bâtiments, le matériel d’équipements, matériel du transport, mobilier du bureau et bien d’autres. Par ailleurs, le capital fixe englobe également les charges de mutation de la propriété de ces éléments ainsi que la valeur des biens et services qui leur sont affectés afin de croître la durée de vie de ces éléments, accroître leur capacité de production.
On précise que l’achat des terrains, d’actifs non corporels ainsi que les actifs financiers ne fait pas partie de FBCF.
A part les logements, l’achat des éléments durables ne constitue pas de FBCF pour les ménages (consommation finale) et pour les administrations militaires (consommation intermédiaire des administrations publiques).

La variation des stocks : (V. St)

Tout stock est défini comme étant un ensemble de biens non durables conservés afin de l’employer ultérieurement ou de le vendre dans son état : matières premières, marchandises, matières consommables et ainsi de suite.
Notons que la comptabilité nationale ne prend pas en compte la valeur de stocks mais elle note uniquement la fluctuation entre la phase initiale et la phase finale. Les stocks sont estimés différemment entre les fournisseurs (les stocks évalués au prix de production) et les commerçants (les stocks évalués au prix d’acquisition).

Les exportations (X)

C’est la totalité des biens qui quittent le territoire national pour qu’ils soient accueillis par d’autres territoires économiques nationaux, l’évaluation des exportations se fait avec le FOB (free on bocard) ceci dit de PDU majoré avec les frais de transport et également d’autres charges jusqu’à ce qu’ils arrivent à la frontière marocaine.
Les services également font objet d’exportations puisqu’ils sont fournis par les unités résidentes aux unités non résidentes au prix du marché.

Ajouter un commentaire