Intérêt simple et intérêt composé

Considérant un montant de 10 000 $: Si ce montant est placé au taux de 5 % pendant une année, l’intérêt couru pendant une année sera de : 10 000 $ x 5 % x 1 = 500 $. Si ce montant est mis deux ans (à intérêt simple), le gain couru pendant les deux années sera donc : 10 000 x 5 % x 2 = 1 000 $. Finalement, si ce montant n’est installée que pendant six mois (à intérêt simple), l’intérêt recherché sera donc : 10 000 x 5 % x 1/2 = 250 $. Dans l’exemple montré, les dividendes sont comptés pour chaque durée sur la base du capital emprunté à la source et ne produisent pas eux-mêmes de gain. Les intérêts simples sont habituellement employés pour des durées moindres à un an.

En terme d’intérêts simples, il s’agit également d’intérêts précomptés quand les intérêts sont comptés au commencement de durée et déduits de la somme empruntée et d’intérêts postcomptés quand les intérêts sont versés à terme échu en fin de période.
En fait, lorsqu’un placement est réalisé sur plusieurs périodes, le montant des dividendes à la fin d’une durée vient s’additionner au capital. Dans la façon des dividendes composés et à la fin de chaque durée, les dividendes sont incorporés au capital et sont la base de calcul de la phase suivante: les dividendes soutiennent donc eux-mêmes intérêts.

Ajouter un commentaire