Les comptables publics

Les comptables officiels sont des fonctionnaires ou intermédiaires aptes à titre principal au manipulation des derniers publics ou des derniers privés réguliers (définition de la Cour des comptes). Ils sont surtout chargés du maintien et de l’établissement des comptes de l’État et sont responsables de la franchise des immatriculations comptables et de la considération des actes. Les comptables de la balance de l’État (il existe d’autre part un corps de comptables publics des budgets des collectivités locales, communes, départements, territoires) se constituent de comptables du Trésor, de comptables des administrations financières et d’autres comptables.

Les comptables du Trésor font part du filet le plus sérieux, ils participent à l’exécution des dépenses et des recettes du budget général de l’État de ce fait que des budgets des groupes territoriales. Ces comptables varient selon le directeur de la comptabilité publique.

Ils se distribuent en deux sections :

  • les comptables principaux : ils concentrent les actes réalisés pour le compte du Trésor par certains comptables et remettent leurs comptes à la Cour des comptes. Ce sont les Trésoriers-payeurs généraux (TPG) des terroirs et des départements ;
  • les comptables secondaires : les trésoriers des finances dans quelques arrondissements, les caissiers principaux, les receveurs, collecteurs et les percepteurs.

Les comptables des administrations financières varient selon deux autres directions du ministère des Finances, Direction générale des impôts (DGI) et Direction générale des douanes: ils sont chargés du recouvrement des impôts indirects et des frais de douane.

Ajouter un commentaire