Les systèmes d’enregistrement comptable: le système classique

Le système d’enregistrement de base de la comptabilité est constitué par un livre décrivant les procédures et l’organisation comptable lorsqu’il est nécessaire à la compréhension du système de traitement et à la réalisation des contrôles. Ce document est conservé aussi longtemps et il exige la présentation des documents comptables auxquels il se rapporte. La balance est un état récapitulatif qui fait pour chaque compte, le solde débiteur ou le solde créditeur au début de l’exercice, le cumul des mouvements débiteurs et le cumul des mouvements créditeurs depuis le début de l’exercice, le solde débiteur ou le solde créditeur calculé en fin de période. Elle constitue un instrument indispensable du contrôle comptable.

Les livres et les autres supports comptables:

Le livre journal est un registre côté et paraphé par le greffier du tribunal de première instance dans lequel les opérations effectuées par les entreprises sont enregistrées chronologiquement.
Le livre d’inventaire est un support dans lequel sont transcrits le bilan et le compte des produits et les charges de chaque exercice. Il est côté et paraphé par le greffier du tribunal de première instance.
Le grand-livre est constitué par l’ensemble des comptes individuels et collectifs. Chaque compte fait apparaître distinctement le solde au début de l’exercice, le cumul des mouvements  » débit » celui des mouvements « crédit » depuis le début de l’exercice (non compris le solde initial) et le solde à la fin de période.

Un commentaire sur “Les systèmes d’enregistrement comptable: le système classique”

  1. David kambala

    Nous vous remercions de votre résumé,car elle est clair

Ajouter un commentaire