Rachat d’actions et d’obligations

Une fois que les objectifs généraux, stratégie et objectifs de vente soient déterminés, il reste au responsable de préciser les moyens nécessaires pour réaliser au mieux les objectifs choisis dans le cadre des stratégies préalablement déterminées. La mise en œuvre de ces moyens revêt parfois le nom de politique ou de tactique qui sont des actions plus partielles que les stratégies. C’est ainsi que l’on parle volontiers en marketing de la tactique ou de la politique de produit, de prix, de distribution, de vente et de communication. Chacune de ces…

Le Code de commerce, forme et responsabilité du plan de marketing

Mis en pratique sous Napoléon en 1808, le code de commerce fut en ce qui intéresse les normes réglementaires concernant la comptabilité fortement remanié par la loi 83-353 du 30 avril 1983 liée à la mise en synchronisme des obligations comptables des vendeurs et de plusieurs types d’entreprises avec la quatrième instruction européenne. Cette loi (nommée « loi comptable ») a converti extrêmement les articles L. 123-12 à L. 123-23 de ce code (anciens articles 8 à 17) pour la partie touchant à la comptabilité des vendeurs et c’est vu…

Créances irrécouvrables et nécessité du plan de marketing

Quand le recouvrement d’une créance apparaît incertain, la créance est expédiée au compte « Clients incertain ou douteux » pour son coût total taxe admise et la perte acceptable faisant le sujet d’une réserve pour le coût hors taxes. Quand la créance est transformée entièrement irrécouvrable, l’entité peut demander au Trésor l’acquittement de la taxe encaissée (à condition de se soumettre à certaines convenances fiscales), le compte 416 étant liquidé par le débit du compte « Déficits sur créances perdus » ou « Créances devenues perdues dans l’exercice » pour…

La croissance des marchés selon les besoins

La croissance des moyens de transport, des sociétés de transport, marin ou terrestre ont été derrière cette multitude. Mais, les grandes sociétés industrielles, en France par exemple, sont demeurées longtemps à l’écart de ce domaine et les taux producteurs ainsi que les configurations de consommation sont demeurés les mêmes de plus ajustés à la fois aux styles de production anciens, aux styles de distribution avide classique, aux compositions antiques des ménages et des chantiers ménagers. Mais, aujourd’hui, une incontestable industrie des produits consommables se génère ainsi qu’un étonnant secteur libéral…

Le besoin de consommation

Le besoin est la nécessité d’une consommation qui varie comme le besoin social de vivre qui n’est pas le même selon les ères, les moyens naturelles, les facteurs sociaux et la situation de la production. En ce sens, il n’est pas scientifiquement explicable mais il est l’obligation d’une consommation qui tient la figure de la consommation d’un ou nombreux produits. Il n’est en aucun cas besoin d’un produit. Les résultats sont des répliques aux besoins, répliques plus au moins nombreuses, plus au moins distinguées selon les sociétés et les ères.…

Publicité et communication

Il est défendu aux professionnels libéraux d’appliquer toute démarche non postulée en vu d’offrir leurs services à des actions. La contribution des professionnels libéraux à des conférences, collectivités ou autres congrès universitaires ou scientifiques est permise dans la norme où les professionnels intéressés ne s’apportent pas à cette circonstance, à des actes comparables et à du colportage. Les parts de communication sont autorisés au professionnel libéral dans la condition où elles assurent au public une information essentielle. Les mesures auxquels il est usé à ce fait sont appliquées avec discrétion…

Fonctionnement de système des prix

On ne peut pas dire grande chose de bien spécifique pour exposer le type idéal pur d’une économie de pouvoir. On peut imaginer une armée ayant comme chef un commandant qui donne des recommandations, lesquelles sont renvoyées jusqu’au bas de la hiérarchie et dictent l’orientation du plus modeste soldat dans le moindre détail. Les cinq problèmes de Knight peuvent être résolus de cette façon. Mais dans une entreprise ou un organisme, qu’elle soit mettant en jeu un nombre élevé de personnes et ayant à faire face à des problèmes de…

Valeur permutable de marchandise et de travail

Bien que l’activité soit l’équilibre réelle de la valeur permutable de toutes marchandises, ce n’est cependant pas celle qui sert couramment à estimer cette valeur. Il est fréquemment difficile d’établir le rapport entre deux distinctes quantités de travail. Ce rapport ne se décide pas toujours uniquement par le temps qu’on a mis à deux différentes manières de travail. Il faut aussi garder en mémoire des distincts degrés de surménage qu’on a soufferts et de l’adroit qu’il a fallu montrer. Et peut y avoir plus de travail dans une heure de…

Nature des agents dont on analyse les actions

Il est sans doute très essentiel de définir quels sont les objets dont on observe les faits dans une hypothèse économique. A cette attention, une différenciation essentielle porte sur les hommes et les groupes. La micro-théorie aborde spécialement de jugements et de choix fait par les individus, chefs de ménage ou entrepreneurs-entendus au sens de lignages et d’entreprises inventés ou irréels et non réels. La macro-théorie traite aux comportements d’ensemble d’organisations économiques en dépendance avec des quantités économiques entières connues par hypothèse ou par épreuve. Toutefois, cette différenciation n’est pas…

Les besoins sociaux et les besoins de nourriture

A cause d’une certaine amélioration scientifique, les besoins sociaux de vivre sont le sujet d’une recherche objective. La diététique n’est pas et ne peut pas être une autoritaire. Elle n’est pas l’étude des besoins réels normaux et inhérents d’un homme prédestiné et idéal. Elle n’est pas la science de la renaissance à un naturel qui a arrêté d’être au premier jour de l’homme. Elle ne peut être que la recherche à un instant décidé de la meilleure façon (Les tests expliquant le “meilleur” étant certainement personnels et sujets à débattre)…