Méthode des équivalences pour la production

Principe

Cette méthode consiste pour une entreprise à ce qu’elle unifie la totalité de sa production pour qu’elle soit au même volume que de l’article de référence. De ce fait, une entreprise qui fabrique plusieurs articles est ramenée à l’entreprise fabriquant un seul produit.

Calcul du coût de production

Il faut évaluer les éléments de cout de production des articles en se basant sur ceux de l’article de référence.
Définissons l’article A comme l’article de référence et on passe à l’analyse des couts en éléments de cet article de référence.
Chaque élément de cout de production des autres produits est à évaluer en unités de référence (matières premières, matières consommables, entretien, énergie, main d’œuvre et autres).
On fixe les couts du produit B de la manière suivante :

  • de la main d’œuvre à 1,35 unité de référence;
  • de l’énergie à 1,15 unité de référence;
  • de l’entretien à 1,55 unité de référence et ainsi de suite.

Il est nécessaire de préciser le coefficient global d’équivalence en prenant en considération l’ensemble des éléments de couts de production : On admet que le coefficient pour le produit B est égal à 1,2.
Une fois que le coefficient d’équivalence est calculé pour tous les produits, l’entreprise peut procéder à l’évaluation de la production en unités d’équivalence.
La valeur de l’unité d’équivalence (coût de l’article A) est le résultat de la division du cout total de la production par le nombre d’unités d’équivalence prédéterminé.
Pour calculer le cout d’un autre produit, il faut multiplier le coût de l’article de référence par le coefficient global d’équivalence.
Exemple :
Le cout de l’article A est égal à 32 F et donc celui de l’article B sera égal à 32 F x 1.20 = 38,40 F.

Points forts et faibles de la méthode

Avantages :

La méthode des équivalences rend le calcul des coûts assez aisé en suivant l’activité de l’entreprise par le biais des analyses rapides des différences entre les prévisions et la réalité.
Les unités de référence seront l’objet de comparaison et en cas de besoin également les articles.

Inconvénients :

Pour que la méthode soit bien précise, il faut avoir une analyse préalable par produit pour tous les frais et principalement les frais généraux.
Une telle analyse complexe ne peut avoir un vrai pour le calcul des couts et des couts de revient étant donné qu’il faut prévoir des lois de variation des couts suivant certaines caractéristiques physiques des articles conçus et user la probabilité.

Ajouter un commentaire