Principes de créance irrécouvrable et de la valeur réalisable nette

Parmi les notions fondamentales à étudier dans le cadre de la comptabilité des garanties, on cite la créance irrécouvrable ainsi que l’appréciation de la valeur réalisable nette. En effet, la majorité des personnes recourent à l’utilisation des cartes de crédit pour concrétiser leurs achats et toute autre transaction concernant les services et les produits. Une vraie facilité de paiement via de quelle le détenteur de la carte de crédit s’engage à payer ultérieurement le montant dû, il constitue une somme attendue par le fournisseur appelé un compte recevable. Tout compte recevable est un compte de paiement dans un délai restreint ou bien lorsque la somme à recevoir est minime à la différence de la note recevable qui est manipulée par toute entreprise ayant une somme recevable très importante ou lorsque le terme fixé est d’une année. Bien entendu, la note recevable impose à la partie débitrice une garantie par le biais de laquelle elle s’engage formellement qu’elle va honorer ses dettes sans oublier d’y mentionner les intérêts engendrés à ce stade. En pratique, la note recevable comporte certaines informations essentielles comme le débiteur, le créancier, la date de la maturité, le taux d’intérêt et d’autres termes de crédit.

Il y a un autre cas capital à indiquer dans ce cours est la possibilité d’acheter des marchandises dont le paiement est autorisé dans le futur, on parle ici d’un compte payable ou d’une note payable et la différence entre le payable et le recevable est que les comptes et les notes recevables sont indiqués comme des biens dans le bilan alors que les comptes et les notes payables sont identifiés comme des dettes.

L’Allocation pour les comptes douteux et la valeur réalisable nette des créances recouvrables:

Les créances recouvrables constituent la totalité des recettes futures pour la caisse. En revanche, ce n’est pas facile de réunir l’ensemble des montants impayés surtout avec des conjonctures imprévues par le client comme la faillite. Ainsi, toutes les sommes non payées et non rassemblées sont appelées des créances irrécouvrables. Pour résoudre une telle problématique, les sociétés mentionnent ce fait en citant les comptes recevables déduits d’une allocation pour tous les comptes dont la collection est douteuse pour la société en se référant à certaines données d’ordre financier.

La valeur réalisable nette est la réelle somme au quelle la société s’attend à percevoir dans l’avenir auprès de ses clients en faisant la soustraction entre l’évaluation des comptes non percevables et les comptes recevables.

Ajouter un commentaire